El Bloonel, roi du dembow de la nouvelle école

Considéré par beaucoup comme l’une des meilleures représentations de la relève de la musique urbaine, El Bloonel continue à se distinguer par sa polyvalence et son style. Avec des chansons comme “Muévelo así” aux côtés d’Atomic Otro Way, de Ceky Viciny et El Super Nuevo, il a gagné du terrain dans l’industrie.

Mais cette collaboration n’est pas la seule avec laquelle l’artiste est diffusé sur les stations de radio et les plateformes numériques, car il l’est également avec la chanson “Sin beso” avec Bayron Fire, l’un des artistes urbains les plus remarquables du Chili.

“Je suis super content de tout le soutien que je reçois dans ma carrière, tant du public que de mes collègues qui m’ont serré la main et de mon équipe de travail composée de Nativo Prada, Guanikiki Music, Dj Estrella et Dj Micky El Tsunami, qui unissent leurs forces pour que ce projet continue à se transcender”, a déclaré le chanteur.

Daniel Bido, le véritable nom de El Bloonel, prépare une autre chanson qui sortira bientôt avec El Fother. Né à Saint-Domingue, El Bloonel a compilé une partie de ses chansons sur un EP intitulé “My G”.

Selon l’artiste, sa proposition est là pour rester, car il a le talent et le charisme nécessaires pour rester dans l’industrie urbaine compétitive. En peu de temps, il a déjà obtenu la notoriété et le respect tant de la part des représentants de la vieille école que des collègues de la nouvelle école, grâce au succès de chansons telles que “Yo tengo flow”, qu’il a enregistrée avec Ceky Viciny et “Yo tengo un flow (remix)” avec Ceky Viciny, Bulin 47, Bulova, Químico Ultramega et El Tonto, cette dernière ayant été vu plus d’un million de fois sur YouTube en deux semaines seulement.